[Actu] Deni de maternité / grossesse

Publié le par deweysax

L'affaire Courjault m'a fait découvrir ce qu'est le deni de grossesse, ou de maternité. Rappel de cette affaire, très très fraiche : Véronique Courjault a avoué un double infanticide : Elle a accouché clandestinement de jumeaux en Corée du Sud en 2002 et les a tués puis conservés dans un congélateur. Elle aurait, semble - t - il avoué aujourd'hui un troisième infanticide datant de 1999. Cet enfant aurait été brûlé.

Bref, rien de très gaie, j'en conviens. Mais plusieurs questions s'imposent. Comment "cacher" sa grossesse à son entourage, comme son mari et ses deux enfants "vivants" par exemple ? Pourquoi les tuer après la naissance ? Et surtout pourquoi les conserver et les emporter avec soi lors de déménagement ?

Tout ceci relève de ce que l'on appelle le deni de grossesse. La femme refuse sa grossesse allant jusqu'à créer l'apparition de règles pendant sa maternité ... Une femme en deni de maternité n'a pas de signes extérieurs de grossesse, même avec des jumeaux. Aucun signe de "ventre", aucune sensation de mouvement du bébé ...

femme_enceinte

Une étude très sérieuse fut menée pendant 7 ans dans le nord de la France il y a peu. 2550 femmes furent recensées dans les maternités de Denain et de Valenciennes. Sur ces 2550 femmes, 56 souffraient de deni de grossesse. 27 de ces femmes souffraient de deni jusqu'à peu de temps avant la naissance. On parle ici de deni partiel. Mais les 29 autres femmes restent dans cet état de deni après l'accouchement. Elles nient, parfois même, avoir jamais porté et accouché un enfant. Qui cela touche - t - il ? Toutes les catégories sociales, toutes tranches d'âge, avec ou sans enfants, bien ou mal dans sa tête ...

Ces femmes n'ayant pas "conscience" de leur grossesse, elles accouchent très souvent seules, sans aucun soin particulier. Il arrive ainsi souvent que le bébé meurt par manque d'entourage médical et de prise de conscience. Le deni de grossesse n'est pas reconnu juridiquement aujourd'hui en France, alors qu'il l'est médicalement. C'est pourquoi ces femmes, après un accouchement où le bébé ne survit pas, est condamnée à la prison. "Non seulement dans les heures qui suivent la naissance, elle réalise brutalement qu’elle était enceinte sans le savoir (d’où l’angoisse que l’on peut imaginer sur le fonctionnement de son propre corps) mais de plus que son bébé est mort !".

Deni de grossesse : Délit ou maladie ?

L’Association Française pour la Reconnaissance du Déni de Grossesse se bat pour que le déni de grossesse soit maintenant juridiquement reconnu.

Publié dans Actu

Commenter cet article

Deweysax 18/10/2006 09:49

La psychologie ... Tout se passe dans notre tête ... Puissant et devastateur par moment ... Il faut etre tres bien entouré à chaque moment de sa vie en somme. Pas simple.

Wilyrah 17/10/2006 15:19

Ca fait peur quand même à quel point ce qui se passe dans notre tête peut influencer ce qui ce passe dans notre corps.

Sophie Ménart 13/10/2006 00:49

et oui ça peut arriver au même titre que les grossesses nerveuses. Le corps est un mystère que la raison ne peut pas toujours expliquer. Et bien souvent dans ces cas extrèmes une aide psychologique peut être d'un grand secours ...

TheCélinette 12/10/2006 17:25

Et moi qui rêve de donner la vie...

Moon 12/10/2006 17:08

et effrayant ! J'avais entendu parlé de femmes qui ne s'apercevaient de leur grossesse qu'au bout de 6 mois et pour moi ça paraissait totalement inconcevable. Et pourtant...Terrible.