[Ah Bon ?] "Partez ou vous serez chassés" !

Publié le par deweysax

Hurler_news_inapercues

La force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) a ordonné aux talibans dans ces tracts de partir "immédiatement des districts de Zahre et Panjwayi (province de Kandahar) pour permettre le lancement de projets de développement, sinon ils seront chassés par la force", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Isaf, Dominic Whyte.

Des centaines de soldats de l'Isaf ont lancé vendredi l'opération "Faucon du sommet" pour chasser les talibans de ces deux districts et y permettre des projets de reconstruction, en collaboration avec les chefs tribaux locaux, selon l'Isaf.

Les affrontements meurtriers sont très fréquents dans ces régions malgré l'opération Medusa, la plus importante offensive menée par l'Isaf dans le sud en septembre dernier, qui s'était concentrée dans le Panjwayi. Quelque 2.000 militaires étrangers et afghans avaient été engagés dans l'opération Medusa au terme de laquelle l'Isaf avait affirmé avoir "chassé" les talibans et annoncé le "début de la phase de reconstruction".

Isaf

Environ 500 talibans avaient été tués au cours de l'opération Medusa, selon un bilan de l'Isaf invérifiable de source indépendante. L'opération "Faucon du sommet", menée par des soldats britanniques, danois et estoniens, est considérée par l'Isaf comme le "prolongement" de Medusa.

Les talibans mènent cette année leurs attaques les plus violentes, avec notamment une multiplication des attentats suicides, depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir fin 2001. Cette insurrection se concentre notamment dans l'est et le sud du pays, bastion traditionnel des talibans.

Près de 4.000 personnes, essentiellement des insurgés et des civils, mais aussi des soldats afghans et étrangers, ont été tuées cette année en Afghanistan, soit quatre fois plus qu'en 2005, selon un rapport officiel.

L'Isaf compte 32.000 soldats, dont 10.000 sont déployés dans le sud, des effectifs jugés insuffisants par de nombreux experts qui rappellent que la force de l'Otan avait compté jusqu'à 40.000 hommes dans la petite province serbe du Kosovo.

source : Le Monde

Publié dans Chuuut - on en parle

Commenter cet article