[Muzik] Omar Sosa - Live à FIP

Publié le par deweysax

Omar_Sosa_Live_a_FIP

Omar Sosa, pianiste extraordianire originaire de Cuba, sait tout faire. Il est producteur, pianiste, percussionniste, compositeur, chanteur ... Un musicien complet quoi. Premier album solo en 1996 et déjà 5 albums live !! Ses albums live précédents étaient des albums solo ou duo. Live à FIP est le premier live d'Omar Sosa avec son quintet.

Ce Quintet est composé de Miguel "Anga" Diaz (Percussion), Steve Argüellles (Batterie), Childo Tomas (Bass, Vocals) et Luis Depestre (Sax & Percussion). Cet album est d'ailleurs dédié à Miguel "Anga" Diaz, décédé le 9 Août dernier à 45 ans des suites d'un infarctus.

miguel_anga_diaz

Miguel "Anga" Diaz

Félicitons tout d'abord la qualité sonore de l'enregistrement de ce live. Radio France confirme une fois de plus la capacité d'enregistrement de qualité en sa possession. Huit pistes composent ce CD :

1@ Nuevo Manto : Down Tempo pour démarrer. Original. Percussion et basse très présentes. Omar arrange un tableau déjà magnifique. Discrète venue du Saxophoniste. Basse toujours envoutante avec une percussion de plus en plus frappante. Accélération soudaine avec un mix Batterie / Percussion à contre temps ! Wow ! Puis on redescend ... cool ... ambiance merveilleuse ponctuée de ci de là de quelques samples vocaux cubains. Démonstration de qualité, et non de force, du saxophoniste et le tout prend de l'ampleur, s'accélère de nouveau. Splendide ! Chair2Poulesque ! 8:41.

Extrait :


2@ Métisse : Démarrage avec une basse et des percussions très actives sur un rythme cool. Superbe alchimie. Une batterie énervé mais contenue (dans le fond, Anga est fantastique). Un fantastique mélange d'instruments tout en retenu et d'autres déchaînés. La voix d'Omar se fond parfaitement aux rythmes assurés par son quintet. En même temps, vaut mieux, sinon c'est la porte. Impro d'Omar au piano sur une ambiance à la Miles Davis, c'est à dire où la basse et la batterie jouent pianissimo. Magnifique performance du bassiste en accompagnement du solo d'Omar Sosa ! Ce Quintet est en parfaite symbiose ! 7:05.

3@ African Sunrise : Chant africain sur lit de percussion. Le ton monte progressivement. Le sax chante quelques notes puis se tait. Anga est M A G I Q U E, tout simplement. Superbe moment d'émotion. 3:37.

4@ Dos Caminos : Rythme plus soutenu, basse et Batterie donnent le ton. Omar Sosa part en impro directement, ajoutant quelques effets électroniques. Ce morceau sonne plus Jazz - Rock latin que le début de cet album. Moi, ça me va plutôt bien. Basse et Percussion supportent le rythme cassé du piano. Ca bouge, ça bouge ! Sur place, ça danse, pas le choix. Bougez vous le popotin ou quittez la salle ! Quelques dissonances magnifiques. Des plaquages transesques (oui, j'aime ce "mot"). Ah ? Petit solo de basse ? Ah ben non. 5:50.

5@ Iyawo : Cool tempo de nouveau. De toutes manières, ce n'est pas un album énervé. Peut - être le morceau le plus commercial de cet opus. Le Sax est le boss ici. Mais c'est un peu mielleux je trouve. Enfin, de la soupe de cette qualité, j'en veux tous les jours moi ! On file de plus en plus vers un rythme Cubano très soutenu. Là, c'est plutôt pas mal. 5:21. Bon, je fais quoi alors maintenant ... Je vous parle plutôt de El Consenso.

omar_sosa_portrait_1

Omar Sosa, ZE Omar Sosa !

6: El Consenso : Il démarre par près de 3 minutes de solo. Il assure à ce jeu là Omar. La basse arrive avec son gros son, bien gras comme j'aime. Très légère batterie. Très légère percussion. Très lég... ah non, pas de sax. Un Chant africain saupoudre ce merveilleux mélange. C'est beau. J'entends de très légères tablas ! Superbe tout ça. Et là, tout d'un coup, tout le monde s'énerve, même le sax endormi, pour un final énergique, magnifique. Je suis certain que Luis, le Sax, a beaucoup écouté Kenny Garrett. 9:56.

7@ Paralelo : Superbe démarrage Sax / Percu / Batterie. La basse martelle sans cesse un rythme percussif. Batterie tantôt discrète tantôt percussive. Oooh mes tablas !! Omar se sert de son piano comme d'une percussion. Génial. Qu'il est balaise Omar Sosa là, il maîtrise. C'est un morceau tout en percussion. Léger problème, le public frappe, pendant quelques longues secondes, dans les mains ... Oooh, c'est pas la Star Ac' là !! D'où vient cette tradition française de ....... Anga s'énerve, le sax se réveille de nouveau ... WOW !!! C'est BEAU !!! 6:50.

Extrait :


8@ Muevete En D : Piano classique, percussion discrète mais imposante. Si, c'est possible. C'est moins ma came. C'est très bien fait, mais pas assez ... jazz pour moi. Ce duo est vraiment au point, mais cet amas de note me saoule ... Pas grave : 3:24

Omar_Sosa_Live_monterey_2003

Publié dans Muzik

Commenter cet article